++ « Victoire au milieu de conditions extrêmement difficiles » ++

L’élection a été déterminée par les préoccupations des citoyens, a déclaré le ministre-président Weil dans les ARD-tagesthemen. Selon les résultats provisoires, le FDP ne parvient pas à entrer au parlement régional. Tous les développements à lire dans le liveblog.

9.10.2022 – 23h50

Fin du liveblog

Nous clôturons ici le liveblog. Nous vous remercions de votre intérêt.

9.10.2022 – 23:41 heures

Victoire écrasante du SPD aux élections de Basse-Saxe – le FDP dehors

Le SPD a clairement remporté les élections régionales en Basse-Saxe. Après le dépouillement de toutes les circonscriptions électorales et la publication des résultats provisoires sur Internet par le responsable des élections, les sociaux-démocrates, avec le ministre-président en exercice Stephan Weil, obtiennent 33,4 pour cent des voix. La CDU arrive en deuxième position avec 28,1 pour cent. Viennent ensuite les Verts avec 14,5 pour cent et l’AfD avec 10,9 pour cent. Le FDP, avec 4,7%, et la Linke, avec 2,7%, ne parviennent pas à entrer au parlement du Land à Hanovre.

9.10.2022 – 23:08 heures

Projection, 22h58

Selon la dernière extrapolation de infratest dimap le SPD obtient 33,4 % (2017 : 36,9 %). Le deuxième parti est la CDU avec 28,1 % (2017 : 33,6 %) devant les Verts avec 14,5 % (2017 : 8,7 %). Le FDP obtient 4,7 pour cent (2017 : 7,5 pour cent). L’AfD atteint 11,0 pour cent (2017 : 6,2 pour cent). Die Linke atteint 2,7 pour cent (2017 : 4,6 pour cent).

Jörg Schönenborn, WDR, avec les derniers chiffres des élections régionales en Basse-Saxe

tagesthemen 23:00 heures, 10.10.2022

9.10.2022 – 22h51

Weil : « Une victoire électorale au milieu de conditions extrêmement difficiles »

« C’est une victoire électorale au milieu de conditions extrêmement difficiles », a déclaré le ministre-président Stephan Weil dans les tagesthemen a déclaré. Le choix a été déterminé par les préoccupations des citoyens. M. Weil s’attend à ce que l’Etat fédéral et les Länder agissent de concert dans la crise énergétique. Il faut se concentrer au maximum sur la protection de l’industrie allemande, a déclaré Weil.

« Il souhaite que le gouvernement fédéral apporte autant de clarté qu’il est possible d’en apporter en ce moment. « Tout le monde a compris de quoi il s’agit – y compris la raison. Car la raison de nos problèmes n’est pas le gouvernement fédéral. La raison, c’est la guerre d’agression de Vladimir Poutine contre l’Ukraine ».

Selon lui, l’Etat doit se tenir aux côtés de ses citoyens et prendre des décisions claires et rapides. « Je pense que ce message va marquer les prochaines semaines. Je suis sûr que le gouvernement fédéral va livrer la marchandise ».

« C’est une victoire électorale au milieu de conditions extrêmement difficiles » – Ministre-président Stephan Weil, SPD

tagesthemen-extra 21:50 heures, 9.10.2022

9.10.2022 – 22h47

Neuvième projection (22h40)

Selon la neuvième projection de infratest dimap le SPD obtient 33,4 % (2017 : 36,9 %). Le deuxième parti est la CDU avec 28,1 % (2017 : 33,6 %) devant les Verts avec 14,5 % (2017 : 8,7 %). Le FDP obtient 4,7 pour cent (2017 : 7,5 pour cent). L’AfD atteint 11,0 pour cent (2017 : 6,2 pour cent). Die Linke atteint 2,7 pour cent (2017 : 4,6 pour cent).

9.10.2022 – 21:53 heures

Huitième projection (21h47)

Selon la huitième extrapolation de infratest dimap le SPD obtient 33,4 % (2017 : 36,9 %). Le deuxième parti est la CDU avec 28,1 % (2017 : 33,6 %) devant les Verts avec 14,5 % (2017 : 8,7 %). Le FDP obtient 4,8 pour cent (2017 : 7,5 pour cent). L’AfD atteint 11,0 pour cent (2017 : 6,2 pour cent). Die Linke atteint 2,7 pour cent (2017 : 4,6 pour cent).

Jörg Schönenborn, WDR, avec une dernière projection sur les élections régionales en Basse-Saxe

tagesthemen-extra 21:50 heures, 9.10.2022

9.10.2022 – 21:37 heures

Qui pourrait gouverner en Basse-Saxe ?

La Basse-Saxe a élu un nouveau Landtag. Quels partis pourraient former ensemble le gouvernement du Land ? Testez avec le calculateur de coalition quelles alliances seraient mathématiquement possibles – et lesquelles ne le seraient pas.

9.10.2022 – 21:09 heures

Septième projection (20h57)

Selon la septième extrapolation de infratest dimap le SPD obtient 33,4 % (2017 : 36,9 %). Le deuxième parti est la CDU avec 28,1 % (2017 : 33,6 %) devant les Verts avec 14,5 % (2017 : 8,7 %). Le FDP obtient 4,9 pour cent (2017 : 7,5 pour cent). L’AfD atteint 11,0 pour cent (2017 : 6,2 pour cent). Die Linke atteint 2,6 pour cent (2017 : 4,6 pour cent).

9.10.2022 – 20:48 heures

Scholz félicite le vainqueur des élections Weil

Le chancelier allemand Olaf Scholz a envoyé un tweet de félicitations au candidat du SPD de Basse-Saxe, Stephan Weil. « Le résultat parle un langage clair », a écrit Scholz : « Les citoyens te font confiance pour continuer à faire avancer la Basse-Saxe avec un plan ».

9.10.2022 – 20:39 heures

Qu’est-ce qui a permis à l’AfD de marquer des points ?

L’AfD de Basse-Saxe a fortement progressé en termes de voix. Elle a surtout marqué des points en ce qui concerne la politique des réfugiés et son cours dans la pandémie de Corona.

9.10.2022 – 20:34 heures

Berlin se débat et espère

Le SPD fédéral ne veut pas vraiment se réjouir du résultat des élections en Basse-Saxe. Les Verts espèrent devenir un parti de gouvernement et le FDP se plaint d’un « revers ». Aperçu des premières réactions berlinoises à la soirée électorale en Basse-Saxe :

Réactions du gouvernement fédéral aux résultats des élections

Gabor Halasz, ARD Berlin, tagesschau 20:00, 9.10.2022

9.10.2022 – 20h25

Frei : Weil a réussi à se démarquer du SPD fédéral

Le premier secrétaire parlementaire du groupe parlementaire CDU/CSU au Bundestag, Thorsten Frei, a félicité le ministre-président de Basse-Saxe, Stephan Weil (SPD), pour sa victoire électorale. « Stephan Weil a manifestement profité du fait qu’il s’est clairement démarqué du SPD fédéral », a déclaré le politicien de la CDU. Il a souhaité au vainqueur des élections « une main heureuse pour la Basse-Saxe ». Weil a fait du bon travail – « notamment grâce à la participation de la CDU au gouvernement » – et est apprécié de la population. Frei a rendu hommage à Bernd Althusmann, candidat malheureux à la tête de la CDU. Ce dernier a fait preuve d’un engagement particulier durant la campagne électorale.

9.10.2022 – 20:21 heures

Le ministre-président Weil laisse entrevoir un retour au rouge-vert

Le ministre-président de Basse-Saxe, Stephan Weil, laisse entrevoir un retour à une coalition rouge-verte dans le Land après les élections régionales. « S’il y a une base pour cela, alors ma déclaration avant les élections vaut aussi après les élections », a déclaré le chef de file du SPD à la chaîne ARD. Mais Weil a également souligné vouloir attendre les résultats officiels provisoires. Avant les élections, Weil s’était prononcé pour une nouvelle édition du gouvernement rouge-vert.

Stephan Weil, SPD et Julia Willie Hamburg, B90/die Grünen, sur les objectifs du futur gouvernement régional

tagesschau 20:00, 9.10.2022

9.10.2022 – 20h10

Les projections donnent le FDP sous les 5%

Selon les dernières projections, le FDP est passé sous la barre des cinq pour cent lors des élections régionales en Basse-Saxe. Si cela se confirmait, le FDP ne serait plus représenté au parlement régional dans quatre Länder ; à Hambourg, il n’a en outre plus le statut de groupe parlementaire.

9.10.2022 – 20:05 heures

Analyse : le SPD marque des points grâce au facteur candidat

Les inquiétudes face à la situation économique ont sans doute permis au ministre-président Weil de marquer des points décisifs lors des élections, car il est synonyme de confiance pour de nombreux citoyens. Mais l’AfD en a également profité.

9.10.2022 – 19:58 heures

Sixième projection (19h58)

Selon la sixième extrapolation de infratest dimap le SPD obtient 33,2 % (2017 : 36,9 %). Le deuxième parti est la CDU avec 28,1 % (2017 : 33,6 %) devant les Verts avec 14,5 % (2017 : 8,7 %). Le FDP obtient 4,9 pour cent (2017 : 7,5 pour cent). L’AfD atteint 11,2 pour cent (2017 : 6,2 pour cent). Die Linke atteint 2,6 pour cent (2017 : 4,6 pour cent).

Jörg Schönenborn, WDR, avec une dernière extrapolation des résultats des élections régionales en Basse-Saxe

tagesschau 20:00, 9.10.2022

9.10.2022 – 19:54 heures

Réactions au niveau fédéral après les élections régionales

Après sa victoire électorale en Basse-Saxe, le SPD voit également le travail de la coalition Ampel confirmé au niveau fédéral. Du côté du FDP, la situation est inverse. La CDU est désabusée. Les Verts veulent désormais participer au gouvernement en Basse-Saxe.

9.10.2022 – 19:46 heures

Le secrétaire général du FDP : le vote FDP doit être plus clair dans les feux de signalisation

Après ses mauvais résultats, le FDP veut se profiler encore plus fortement dans la coalition Ampel au niveau fédéral. « Le rôle et la voix du FDP dans cette coalition doivent être encore plus reconnaissables à l’avenir que jusqu’à présent », a souligné le secrétaire général Bijan Djir-Sarai dans l’émission « Berliner Runde » de la chaîne ARD. La coalition des feux de signalisation doit parler, les relations entre les deux parties ne peuvent pas continuer ainsi.

Concrètement, Djir-Sarai a cité la dispute sur le frein à l’endettement. « Une coalition ne fonctionnera pas si deux partenaires développent en permanence des idées sur la manière de dépenser encore plus et encore plus d’argent et que d’autres doivent se préoccuper en permanence de la manière d’organiser et de financer le tout », a-t-il souligné. « De mon point de vue, cela ne fonctionnera par exemple plus de cette manière ». Le FDP continue d’avoir « de gros problèmes avec cette coalition ».

9.10.2022 – 19:42 heures

La dirigeante de Die Linke : un résultat électoral décevant

La chef de Die Linke Janine Wissler s’est dite déçue par le mauvais résultat de son parti lors des élections régionales en Basse-Saxe. Mais dans sa première réaction, la présidente du parti fédéral s’est également montrée combative. L’année prochaine, il y aura au moins trois élections régionales et il faudra s’y préparer. « Il faut une forte opposition de gauche au parlement, pas seulement au niveau fédéral, mais aussi dans les Länder, et c’est pour cela que nous nous battons ». Selon les premiers pronostics, Die Linke n’a de nouveau pas réussi à entrer au Landtag en Basse-Saxe.

9.10.2022 – 19:40 heures

Le chef du groupe parlementaire CDU Toepffer annonce sa démission

Après le chef de la CDU du Land, Bernd Althusmann, le chef du groupe parlementaire de la CDU de Basse-Saxe, Dirk Toepffer, a annoncé sa démission après les projections qui placent son parti nettement derrière le SPD. Cet homme de 57 ans était entré pour la première fois au Landtag en 2008 et présidait le groupe parlementaire de la CDU depuis 2017.

9.10.2022 – 19:36 heures

Linnemann : Weil a joué à fond la carte de la fonction publique

Le vice-président de la CDU, Carsten Linnemann, ne voit aucune erreur de la part du chef du parti, Friedrich Merz, dans la campagne électorale du Land de Basse-Saxe. « Si Friedrich Merz ne s’était pas engagé de la sorte, à mon avis, le résultat aurait été pire », a-t-il déclaré en référence à la défaite de la CDU lors des élections régionales. En temps de crise, les gens votent pour ceux qui sont au pouvoir. « M. Weil a joué à fond de cet avantage lié à sa fonction, c’est pourquoi nous le félicitons ».

Carsten Linnemann, CDU, sur l’importance du résultat des élections pour le parti

ARD Wahlsendung Niedersachsen, 9.10.2022

9.10.2022 – 19:33 heures

Le chef du SPD appelle à la cohabitation au sein de l’Ampel

Le chef du SPD, Lars Klingbeil, a appelé à la cohabitation au sein de la coalition Ampel à Berlin. Il a parlé à la chaîne ARD d’une période de turbulences. « Je pense qu’il n’y a jamais eu de gouvernement qui ait eu autant de crises à gérer ». On s’en sort bien, et c’est l’esprit commun, a poursuivi Klingbeil. « Plus de coopération, peu d’opposition, c’est ainsi que nous réussissons à présent dans les feux de signalisation. Les attentes sont élevées et nous devons les satisfaire ».

Matthias Deiß, ARD Berlin, s’entretient avec Lars Klingbeil, président du SPD, sur les projets du gouvernement après la campagne électorale.

ARD Wahlsendung Niedersachsen, 9.10.2022

9.10.2022 – 19:28 heures

Le ministre fédéral du Travail Heil : « Sacrément fier de ma Basse-Saxe »

Le vice-président du SPD Hubertus Heil s’attend à une tentative de formation d’un gouvernement rouge-vert en Basse-Saxe. Le ministre fédéral du Travail a déclaré que le SPD et les Verts avaient de plus grandes affinités. L' »objectif déclaré » est de gouverner ensemble si cela suffit pour obtenir une majorité stable. En revanche, la CDU a été ces dernières années en Basse-Saxe « plutôt un frein qu’un moteur de progrès », a déclaré Heil. « Je suis aujourd’hui sacrément fier de mes compatriotes de Basse-Saxe qui se sont battus sans faiblir dans ces moments-là ».

9.10.2022 – 19:20 heures

Trittin : le résultat des élections est aussi un vote pour la politique énergétique des Verts

Le député des Verts au Bundestag, Jürgen Trittin, estime que le résultat des élections est un vote clair en faveur de la politique énergétique des Verts. « Tous ceux qui pensaient que l’on pouvait faire des élections en Basse-Saxe un plébiscite pour l’énergie nucléaire doivent maintenant se rendre à l’évidence : Ils ont perdu dix points de pourcentage – la CDU et le FDP – et les Verts en ont gagné six », a déclaré Trittin lors de la fête électorale des Verts.

Jürgen Trittin, B90/die Grünen, à propos du résultat des élections des Verts

ARD Wahlsendung Niedersachsen, 9.10.2022

9.10.2022 – 19:16 heures

Cinquième projection (19h16)

Selon la cinquième extrapolation de infratest dimap le SPD obtient 33,0 % (2017 : 36,9 %). Le deuxième parti est la CDU avec 28,2 % (2017 : 33,6 %) devant les Verts avec 14,3 % (2017 : 8,7 %). Le FDP obtient 5,0 pour cent (2017 : 7,5 pour cent). L’AfD atteint 11,5 pour cent (2017 : 6,2 pour cent). Die Linke atteint 2,6 pour cent (2017 : 4,6 pour cent).

Jörg Schönenborn, WDR, avec une dernière extrapolation des résultats des élections régionales en Basse-Saxe

ARD Wahlsendung Niedersachsen, 9.10.2022

9.10.2022 – 19:14 heures

Quatrième projection (19h14)

Selon la quatrième extrapolation de infratest dimap le SPD obtient 33,3 % (2017 : 36,9 %). Le deuxième parti est la CDU avec 28,2 % (2017 : 33,6 %) devant les Verts avec 14,3 % (2017 : 8,7 %). Le FDP obtient 5,0 pour cent (2017 : 7,5 pour cent). L’AfD atteint 11,5 pour cent (2017 : 6,2 pour cent). Die Linke atteint 2,6 pour cent (2017 : 4,6 pour cent).

9.10.2022 – 19:12 heures

Lindner : le FDP paie le prix de sa participation aux feux de signalisation

Le résultat électoral décevant pour le FDP en Basse-Saxe est, selon le chef du parti Christian Lindner, également le résultat de sa participation à une coalition avec le SPD et les Verts au niveau fédéral. Le parti n’a pas pu donner à ses militants électoraux de Berlin le vent en poupe, a déclaré Lindner. « Car beaucoup de nos soutiens sont étrangers à cette coalition ».

Lindner a souligné : « Nous sommes dans la coalition Ampel par responsabilité politique nationale, et non parce que le SPD et les Verts seraient si proches de nous en termes de convictions de fond ». Il a ajouté : « Nous en payons certainement le prix au niveau de notre profil politique, car certains ne reconnaissent pas le FDP comme une force libérale et pensent que nous sommes désormais aussi un parti de gauche et non plus du centre ».

Christian Lindner, FDP, avec une analyse des résultats des élections régionales

Emission électorale ARD en Basse-Saxe, 9.10.2022

9.10.2022 – 19:13 heures

La chef des Verts : prête à discuter de rouge-vert

Selon la présidente du parti Ricarda Lang, les Verts sont prêts à discuter d’une coalition rouge-verte en Basse-Saxe. Les Verts ont probablement obtenu leur meilleur résultat en Basse-Saxe lors des élections régionales, a déclaré Lang. « De mon point de vue, c’est une mission que nous assumons également en Basse-Saxe », a-t-elle souligné. « Nous sommes prêts à entamer des discussions pour une participation rouge-verte au gouvernement ».

Les Verts ont une exigence très claire en matière de contenu : « On pourrait faire de la Basse-Saxe un précurseur en matière d’énergies renouvelables, y transformer l’économie, créer de nouveaux emplois verts. Et on peut montrer que l’on a du succès avec l’agriculture écologique. Je pense que c’est une bonne opportunité », a déclaré Lang.

Ricarda Lang, B’90/die Grünen, sur les coalitions possibles au prochain Landtag de Basse-Saxe

ARD Wahlsendung Niedersachsen, 9.10.2022

9.10.2022 – 19h06

Weil estime que le SPD a un mandat clair pour gouverner

Le ministre-président de Basse-Saxe, Stephan Weil (SPD), estime avoir reçu un mandat clair pour gouverner après les élections régionales en Basse-Saxe. « Les électeurs ont donné au SPD la mission de gouverner et à personne d’autre », a déclaré Weil à Hanovre lors de la fête électorale de son parti. Il veut maintenant attendre la soirée électorale pour voir si cela suffira pour former la coalition qu’il souhaite avec les Verts.

Les premières estimations donnent une majorité à cette alliance. Malgré la perte de voix du SPD par rapport aux élections régionales de 2017, le ministre-président a déclaré : « Nous sommes renforcés ». Selon lui, les conditions sont complètement différentes de celles de l’élection précédente, avec un contexte politique difficile marqué par une crise énergétique et une forte inflation. C’est pourquoi le résultat obtenu est « un grand succès ».

Stephan Weil, SPD, sur les coalitions possibles dans le prochain Landtag de Basse-Saxe

ARD Wahlsendung Niedersachsen, 9.10.2022

9.10.2022 – 18:58 heures

Troisième projection (18h58)

Selon la troisième extrapolation de infratest dimap le SPD obtient 33,3 % (2017 : 36,9 %). Le deuxième parti est la CDU avec 28,0 % (2017 : 33,6 %) devant les Verts avec 13,8 % (2017 : 8,7 %). Le FDP obtient 5,0 pour cent (2017 : 7,5 pour cent). L’AfD atteint 11,7 pour cent (2017 : 6,2 pour cent). Die Linke atteint 2,6 pour cent (2017 : 4,6 pour cent).

Jörg Schönenborn, WDR, avec la troisième projection des résultats des élections régionales en Basse-Saxe

ARD Wahlsendung Niedersachsen, 9.10.2022

9.10.2022 – 18h56

Althusmann annonce sa démission du poste de président régional de la CDU

Après sa défaite aux élections régionales en Basse-Saxe, Bernd Althusmann, président de la CDU du Land et candidat principal, a annoncé sa démission. Il informera lundi le comité directeur du Land qu’il n’est plus disponible pour diriger le Land, a déclaré Althusmann à Hanovre. « C’est ma conséquence personnelle du résultat des élections ».

Bernd Althusmann, tête de liste de la CDU, à propos de la défaite électorale lors des élections régionales en Basse-Saxe

Emission électorale ARD en Basse-Saxe, 9.10.2022

9.10.2022 – 18h53

Birkner, tête de liste du FDP : « Nous sommes confiants ».

La tête de liste du FDP, Stefan Birkner, se montre confiant quant à la réintégration de son parti au Landtag, malgré des prévisions électorales autour de 5 %. « Nous sommes bien sûr confiants et partons fermement du principe que nous ferons partie du Landtag de Basse-Saxe », a déclaré Birkner lors de la fête électorale de son parti. « Il s’agit maintenant de garder ses nerfs ».

9.10.2022 – 18:52 heures

Le ministre-président Weil : les électeurs ont donné mandat au SPD de gouverner

Le ministre-président de Basse-Saxe, Stephan Weil, a estimé que le résultat des élections régionales en Basse-Saxe constituait une nette victoire électorale pour le SPD. « Selon tous les chiffres, selon tous les sondages que je connais, le SPD est de loin le parti le plus fort », a déclaré Weil lors d’une soirée électorale de son parti. « Nous avons le groupe parlementaire le plus fort au Landtag de Basse-Saxe. Les électeurs ont donné le mandat de gouverner au SPD et à personne d’autre ».

Stephan Weil, SPD, à propos de la victoire électorale

Emission électorale ARD en Basse-Saxe, 9.10.2022

9.10.2022 – 18:48 heures

Deuxième projection (18h48)

Selon la deuxième extrapolation de infratest dimap le SPD obtient 33,3 % (2017 : 36,9 %). Le deuxième parti est la CDU avec 27,9 % (2017 : 33,6 %) devant les Verts avec 13,8 % (2017 : 8,7 %). Le FDP obtient 5,0 pour cent (2017 : 7,5 pour cent). L’AfD atteint 11,6 pour cent (2017 : 6,2 pour cent). Die Linke atteint 2,6 pour cent (2017 : 4,6 pour cent).

Jörg Schönenborn, WDR, avec une estimation actuelle des résultats des élections régionales en Basse-Saxe.

ARD Wahlsendung Niedersachsen, 9.10.2022

9.10.2022 – 18:47 heures

Les Verts veulent participer au gouvernement de Basse-Saxe

La tête de liste des Verts de Basse-Saxe, Julia Willie Hambourg, a remercié les électeurs après les élections régionales. Son parti obtiendra probablement le meilleur résultat jamais obtenu lors d’une élection en Basse-Saxe, a-t-elle déclaré lors de la soirée électorale des Verts. « Nous sommes très heureux. Nous sommes vraiment très heureux ».

Selon lui, les électeurs ont montré qu’ils souhaitaient que les Verts prennent leurs responsabilités. « Et c’est ce que nous allons faire maintenant. Nous allons tout donner pour qu’à l’avenir, en tant que Verts, nous puissions à nouveau façonner la Basse-Saxe pour les cinq prochaines années et la préparer pour l’avenir ». Le ministre-président Stephan Weil (SPD) vise un troisième mandat lors des élections, si possible avec les Verts plutôt que dans une grande coalition avec la CDU comme dernièrement.

Julia Willie Hambourg, tête de liste B’90/Die Grünen, à propos des résultats électoraux de son parti

Emission électorale ARD en Basse-Saxe, 9.10.2022

9.10.2022 – 18:46 heures

Lauterbach : un rouge-vert serait une bénédiction pour la transition énergétique

Le ministre allemand de la Santé Karl Lauterbach a félicité son camarade du SPD Stephan Weil pour sa victoire électorale en Basse-Saxe. « L’électeur reconnaît ce qu’est un bon ministre-président », a tweeté Lauterbach. « Si on arrive à un rouge-vert, ce que je suppose, ce serait une bénédiction également pour le tournant énergétique dont nous avons besoin de toute urgence ».

9.10.2022 – 18:43 heures

Chrupalla : nous nous réjouissons du doublement des voix

Le chef de l’AfD, Tino Chrupalla, a salué le résultat de son parti aux élections en Basse-Saxe. « Je me réjouis que nous ayons pu doubler ce résultat », a déclaré Chrupalla à la chaîne ARD. Nous sommes apparus unis et avons abordé les bons thèmes. Le fait que les électeurs aient choisi l’AfD en raison de leur mécontentement fait partie de la mission de l’opposition, a ajouté Chrupalla.

Tino Chrupalla, AfD, à propos du résultat de son parti aux élections régionales en Basse-Saxe

ARD Wahlsendung Niedersachsen, 9.10.2022

9.10.2022 – 18:42 heures

Le ministre de l’Intérieur de Basse-Saxe : Weil dirigera le prochain gouvernement

Le ministre de l’Intérieur de Basse-Saxe, Boris Pistorius, estime que le SPD aura clairement pour mission de gouverner après les élections régionales. Avec un écart de quatre à six pour cent avec la CDU, personne ne devrait avoir de doute à ce sujet, a déclaré le politicien SPD après les premiers pronostics au parlement du Land à Hanovre. Il faut certes attendre la suite de la soirée. « Mais que Stephan Weil soit celui qui dirigera le prochain gouvernement, il ne devrait y avoir aucun doute à ce sujet après ce résultat ». En ce qui concerne les coalitions possibles, Pistorius a déclaré qu’il souhaitait vivement que cela suffise pour le rouge-vert. Il a toutefois ajouté qu’il était évident de mener également des discussions avec tous les partis démocratiques.

9.10.2022 – 18:40 heures

Nouripour : prêt à prendre ses responsabilités

Le chef des Verts, Omid Nouripour, s’est réjoui du score probable de son parti lors des élections régionales en Basse-Saxe. « Malgré des circonstances défavorables », les Verts y ont obtenu leur meilleur résultat de tous les temps, a déclaré le co-président du parti fédéral. Les Verts sont désormais prêts à assumer des responsabilités en Basse-Saxe. Son espoir personnel est que le FDP fasse son entrée au Landtag. Les résultats de l’AfD sont « effrayants » pour la démocratie. Tous sont appelés à s’y opposer. C’est ce que fait la coalition Ampel à Berlin, qui travaille en toute confiance.

Omid Nouripour, B90/die Grünen, à propos du résultat des élections régionales en Basse-Saxe

Emission électorale ARD en Basse-Saxe, 9.10.2022

9.10.2022 – 18h25

Première estimation (18h25)

Selon la première extrapolation de infratest dimap le SPD obtient 33,3 % (2017 : 36,9 %). Le deuxième parti est la CDU avec 27,6 % (2017 : 33,6 %) devant les Verts avec 14,0 % (2017 : 8,7 %). Le FDP obtient 5,0 pour cent (2017 : 7,5 pour cent). L’AfD atteint 11,6 pour cent (2017 : 6,2 pour cent). Die Linke atteint 2,6 pour cent (2017 : 4,6 pour cent).

Jörg Schönenborn, WDR, avec une dernière extrapolation des résultats des élections régionales en Basse-Saxe

ARD Wahlsendung Niedersachsen, 9.10.2022

9.10.2022 – 18:22 heures

Le secrétaire général de la CDU :  » Pour nous, ce n’est pas un bon résultat

Le secrétaire général de la CDU, Mario Czaja, a réagi avec déception aux pronostics concernant les élections régionales en Basse-Saxe. « Ce n’est pas un bon résultat pour nous », a-t-il déclaré à Berlin. La CDU n’a pas atteint ses objectifs, alors que le SPD a réussi à « se démarquer totalement » de la tendance nationale. Ainsi, le chef de file du SPD, Stephan Weil, n’a pas fait d’affiches avec le chancelier Olaf Scholz (SPD). « Le ministre-président a une prime de fonction », a-t-il en outre déclaré. Malgré les mauvais résultats probables de la CDU, Czaja a fait campagne pour la poursuite du gouvernement rouge et noir du Land. « Nous souhaiterions un gouvernement stable pour la Basse-Saxe », a-t-il déclaré, ajoutant qu’il serait bon de poursuivre un tel gouvernement.

Mario Czaja, CDU, à propos de la défaite électorale de la CDU

Emission électorale ARD en Basse-Saxe, 9.10.2022

9.10.2022 – 18:17 heures

Le vice-président de la CDU, M. Breher, prend la défense du chef de la CDU, M. Merz

La vice-présidente de la CDU, Silvia Breher, a estimé que le résultat des élections en Basse-Saxe était un résultat régional. « Les causes de la défaite en Basse-Saxe ne sont certainement pas dues à une déclaration faite à Berlin », a déclaré la députée fédérale originaire de Basse-Saxe à la chaîne de télévision ARD à propos de la déclaration du chef de la CDU Friedrich Merz sur le « tourisme social » des réfugiés de guerre ukrainiens. Selon elle, le ministre-président Stephan Weil (SPD) s’est délibérément démarqué de la coalition Ampel à Berlin.

9.10.2022 – 18:16 heures

Kubicki : le FDP est une « équipe soudée

Le vice-président du FDP, Wolfgang Kubicki, exclut toute discussion sur le personnel de son parti après les élections régionales. Les libéraux sont « une équipe soudée », a déclaré Kubicki à la chaîne ARD. Cela vaut également pour le chef du parti Christian Lindner. Il s’agit plutôt maintenant de trouver des « réponses raisonnables » à l’inflation élevée et aux prix de l’énergie, par exemple.

Pour lui, le mauvais résultat de son parti lors des élections régionales en Basse-Saxe est également dû à la politique de la coalition des feux de signalisation et au rôle du FDP au sein de celle-ci. Une partie importante des électeurs du FDP en Basse-Saxe est toujours étrangère aux feux de signalisation à Berlin et au rôle du FDP, a déclaré Kubicki après le vote. Nous avons pris un bon départ dans l’Ampel, puis la Russie a attaqué l’Ukraine. Il a évoqué l’approvisionnement en énergie, l’inflation et l’inquiétude de savoir si la paix pouvait être maintenue. « Il n’y a en tout cas pas encore de réponses raisonnables à ces questions. Nous devrons y travailler, sinon ce feu sera en eaux troubles ».

Matthias Deiß, ARD Berlin, en conversation avec Silvia Breher, CDU et Wolfgang Kubicki, FDP, à propos des élections régionales en Basse-Saxe

Emission électorale ARD en Basse-Saxe, 9.10.2022

9.10.2022 – 18h10

Kühnert : les partis de l’Ampel ont une majorité

Le secrétaire général du SPD Kevin Kühnert a salué le résultat en Basse-Saxe. D’autres voulaient une campagne électorale anti-Ampel, a-t-il déclaré à la chaîne ARD. « Les partis de l’Ampel ont obtenu ensemble une majorité de voix en Basse-Saxe », a déclaré Kühnert. Selon lui, cela donne le vent en poupe.

Kevin Kühnert, secrétaire général du SPD, à propos des résultats des élections en Basse-Saxe

ARD Wahlsendung Niedersachsen, 9.10.2022

9.10.2022 – 18:00 heures

Prévisions de 18 heures pour les élections régionales en Basse-Saxe

En Basse-Saxe, selon les prévisions de infratest dimap est la plus forte force avec 33,5 pour cent, ce qui est inférieur au résultat de 2017 (36,9 pour cent). Le deuxième parti le plus fort est la CDU avec 27,5 % (2017 : 33,6 %) devant les Verts avec 14,0 % (2017 : 8,7 %).

Le FDP atteint 5,0 pour cent (2017 : 7,5 pour cent). L’AfD progresse nettement et atteint 11,5 % (2017 : 6,2 %). Die Linke atteint 2,5 pour cent (2017 : 4,6 pour cent).

Jörg Schönenborn, WDR, avec les prévisions pour les élections régionales en Basse-Saxe

ARD Wahlsendung Niedersachsen, 9.10.2022

9.10.2022 – 17:21 heures

Les thèmes de politique fédérale dominent les élections régionales

De bons sondages pour le ministre-président et son gouvernement : en fait, les perspectives sont excellentes pour le SPD en Basse-Saxe. Mais dans la crise actuelle, ce sont les questions de politique fédérale qui dominent cette élection régionale.

9.10.2022 – 16:50 heures

Participation électorale légèrement inférieure à celle de 2017

Jusqu’à 12h30, 24,59% des électeurs de Basse-Saxe ont voté pour le nouveau parlement régional. C’est ce qu’a indiqué la direction des élections du Land sur demande.

A titre de comparaison, lors des précédentes élections régionales en 2017, le taux de participation à midi était de 26,91%. Les votants par correspondance ne sont pas pris en compte dans ces données. Dès le premier dépouillement du matin, le nombre de votants (7,44 %) était légèrement inférieur à celui d’il y a cinq ans (8,21 %).

9.10.2022 – 16:40 heures

Les Spitzenkandidaten donnent de la voix

Les têtes de liste des principaux partis ont déjà donné leur voix dans la matinée. Le ministre-président Stephan Weil (SPD) a déclaré : « Nous espérons une forte participation aux élections. Et nous espérons un résultat fort pour le SPD ». Après s’être rendu au bureau de vote de Hanovre, il a voulu « prendre d’abord un bon petit déjeuner ».

Son adversaire et vice-président du Land, Bernd Althusmann, de la CDU, avait déjà porté un toast le matin même. « Après tout, ma fille a eu douze ans aujourd’hui, cela signifie que nous avions déjà toutes les raisons de faire la fête ce matin », a déclaré l’homme politique lors de sa visite au bureau de vote de Südergellersen (district de Lüneburg). En ce qui concerne les élections, il a souligné qu’il s’agissait maintenant de gouverner le pays de manière stable dans une crise grave. « C’est pourquoi j’espère et je mise sur une CDU forte, qui doit devenir ce soir à partir de 18 heures, selon mon souhait, la force la plus importante de Basse-Saxe ».

Le ministre-président Stephan Weil

Image : AFP

Le vice-président du Land Bernd Althusmann

Image : dpa

Les candidats de l’opposition, la chef de groupe des Verts Julia Willie Hamburg et le chef du FDP Stefan Birkner, ont également voté tôt. Tous deux souhaitent que leurs groupes fassent à nouveau partie du gouvernement du Land.

9.10.2022 – 16:29 heures

Ce qu’il faut savoir sur les élections en Basse-Saxe

Rarement une élection régionale n’a été autant noyée dans les questions de politique fédérale qu’en Basse-Saxe. Pourtant, le Land lui-même a suffisamment à offrir – y compris des chantiers politiques. Qui se présente et ce qui est encore important.